Il y a du monde en mer du Nord! 

Et oui, il y a du monde en mer du nord! Mais pas des voiliers… ça, on en a croisé euh… 2 en 4 jours? Le monde, c’est les cargos, les pêcheurs et puis les éoliennes et les plateformes pétrolières. C’était comme naviguer dans une autre dimension! Mais revenons au début de notre aventure…  

DSC_0344


Pollux a quitté  la Bretagne le 25 juillet (mardi) en direction de la Norvège! Petit stop à Jersey, histoire de remplir les cuves de gasoil! 500 litres à 49.9 cts (soit 0.60 cts CHF), ça fait de sacré économies!

Ensuite, direction le Raz Blanchard que nous passons à 1 heure du matin, avec 5 noeuds de courant, un vrai tapis roulant! C’est mythique! Il y avait des milliards d’étoiles dans le ciel. La nuit du jeudi, on a navigué sur un train, à savoir l’Eurostar du tunnel sous la Manche…Assez compliqué vu tous les ferry qu’il y avait dans le coin, sans compter la police qui nous tournait autour pour s’assurer qu’on était pas des terrorristes!  

Puis on a longé toute la Belgique avec des parcs a éoliennes… 

DSC_0333

On a rapidement pris le rythme. Dormir-manger-veiller. Prendre le 1er ris, le 2ème, relâcher. Ca a soufflé fort, surtout les 2 derniers jours, 30 noeuds constants, on a même vu du 36. Mais on se sent tout protégé dans notre beau bateau. On vit beaucoup dans le carré du haut, c’est notre tour de contrôle. 

D’ailleurs, le 4ème jour, en regardant par le hublot, jai vu une tête qui me souriait, avec de grosses moustaches. Cétait un phoque tout sympathique. C’est le seul animal que j’ai vu… pas de dauphins, ni de baleines. 

Et puis samedi, après 4 jours de mer, le traffic s’est encore intensifié car nous approchions de l’embouchure de l’Elbe, la rivière qui remonte jusqu’à Hamburg. Sauf que nous, à un moment donné, on a viré sur la gauche pour prendre le Canal de Kiel! 

On passe la première écluse et hop, nous voila dans un canal de 85 km creusés par les allemands en 1895 déjà. Il permet de relier la mer du Nord à la mer Baltique. Sur les côtés, il y a des pêcheurs, des villages, des camping-cars tout bien parqués avec leur antenne TV! Nous, on a papoté avec un Boréal (autre voilier en alu), et des fois, il y avait le klaxon des cargos qui nous remettaient à l’ordre pour qu’on reste bien sur le côté! 

Après une nuit au mouillage au 60ème km, nous avons atteint l’autre bout, passé l’écluse et nous voila dans la Baltique! 

La visite de Kiel, petite ville très nautique, s’imposait. Et la bière frâiche aussi! 



© Muriel 2014